Chirurgie vétérinaire

L’équipement chirurgical à la clinique vétérinaire de l’Arche permet d’effectuer une grande variété de chirurgies.

  • Chirurgie de l’appareil génital : ovariectomie (retrait des ovaires), ovariohysterectomie (retrait de l’utérus et des ovaires), mastectomie (ablation des mamelles).

  • Chirurgie cutanée et sous-cutanée : exérèse de kystes, verrues et tumeurs cutanées, sutures cutanées et musculaires lors de plaies.

  • Chirurgie de l’appareil urinaire : cystotomie (ouverture de la vessie, en général pour retirer des calculs) et urétrostomie (ouverture des voies urinaires basses lors de blocages récidivants des calculs dans l’urètre pénien).

  • Chirurgie de l’appareil digestif : entérotomie et entérectomie, gatrotomie et gastropexie préventive.

  • Autres chirurgies : splénectomie (ablation de la rate notamment lors de tumeurs), TECABO (exérèse du conduit auditif).

Elle est réalisée avant tous les actes chirurgicaux. Elle permet de réaliser un examen clinique général de votre animal, de prévoir un bilan sanguin si nécessaire et de vous expliquer le déroulement et les suites opératoires. Nous pouvons alors vous établir un devis du coût de l’intervention et des soins annexes. Cette consultation se déroule soit quelques jours avant l’intervention soit le matin de celle-ci.

Votre animal doit être impérativement à jeun depuis 12 h minimum (dernier repas la veille à 20 h). Il peut continuer à boire jusqu’au matin de l’examen. Cette recommandation n’est pas à appliquer pour les nouveaux animaux de compagnie (furet, lapin, rongeurs…) ou aux chiots de moins de 6 mois qui sont sensibles à l’hypoglycémie.

Toute chirurgie nécessite une anesthésie. Afin de diminuer les risques anesthésiques, un protocole spécifique à chaque animal est effectué :

  • Bilan préanesthésique : une prise de sang permet d’analyser le fonctionnement des principaux organes internes, de déceler d’éventuels problèmes et d’adapter le protocole anesthésique en fonction de ceux-ci.
  • Tout animal est pesé de la façon la plus précise possible, afin d’adapter parfaitement les doses d’anesthésiant utilisées.
  • Pour les animaux présentant des risques particuliers et/ou pour les chirurgies les plus longues, un cathétérisme veineux, une intubation et un monitoring respiratoire sont pratiqués systématiquement.

Après anesthésie de votre animal, la zone chirurgicale est préparée de façon stérile avec de minimiser les risques d’infections.

Ainsi votre animal est tondu et nettoyé à l’endroit de la zone où la cicatrice sera présente.

Nous attachons un soin particulier à gérer systématiquement la douleur en injectant des antalgiques pendant et après les chirurgies. Ces produits potentialisent l’effet des anesthésiants et permettent d’en diminuer les doses.

De plus ils permettent un réveil beaucoup plus doux et une récupération plus rapide. Nous pouvons ainsi diminuer le temps d’hospitalisation et vous rendre votre compagnon plus rapidement (en général nos patients sont hospitalisés pour une seule journée et rendus le soir même de l’intervention)

Dans certains cas, l’animal est rendu sans pansement, une collerette est parfois fournie, et une simple antisepsie de la cicatrice est généralement nécessaire. Les points sont retirés 12 jours après la chirurgie. Dans certains cas, nous utilisons des points résorbables sur la peau ou intradermique, dispensant ainsi du retrait des points. Ils disparaissent seuls au bout de 3 à 4 semaines.

Dans la plupart des cas, nous prescrivons un traitement antalgique et/ou antibiotique lié à l’acte chirurgical.

Chirurgie vétérinaire

L’équipement chirurgical à la clinique vétérinaire de l’Arche permet d’effectuer une grande variété de chirurgies.

  • Chirurgie de l’appareil génital : ovariectomie (retrait des ovaires), ovariohysterectomie (retrait de l’utérus et des ovaires), mastectomie (ablation des mamelles).

  • Chirurgie cutanée et sous-cutanée : exérèse de kystes, verrues et tumeurs cutanées, sutures cutanées et musculaires lors de plaies.

  • Chirurgie de l’appareil urinaire : cystotomie (ouverture de la vessie, en général pour retirer des calculs) et urétrostomie (ouverture des voies urinaires basses lors de blocages récidivants des calculs dans l’urètre pénien).

  • Chirurgie de l’appareil digestif : entérotomie et entérectomie, gatrotomie et gastropexie préventive.

  • Autres chirurgies : splénectomie (ablation de la rate notamment lors de tumeurs), TECABO (exérèse du conduit auditif).

Elle est réalisée avant tous les actes chirurgicaux. Elle permet de réaliser un examen clinique général de votre animal, de prévoir un bilan sanguin si nécessaire et de vous expliquer le déroulement et les suites opératoires. Nous pouvons alors vous établir un devis du coût de l’intervention et des soins annexes. Cette consultation se déroule soit quelques jours avant l’intervention soit le matin de celle-ci.

Votre animal doit être impérativement à jeun depuis 12 h minimum (dernier repas la veille à 20 h). Il peut continuer à boire jusqu’au matin de l’examen. Cette recommandation n’est pas à appliquer pour les nouveaux animaux de compagnie (furet, lapin, rongeurs…) ou aux chiots de moins de 6 mois qui sont sensibles à l’hypoglycémie.

Toute chirurgie nécessite une anesthésie. Afin de diminuer les risques anesthésiques, un protocole spécifique à chaque animal est effectué :

  • Bilan préanesthésique : une prise de sang permet d’analyser le fonctionnement des principaux organes internes, de déceler d’éventuels problèmes et d’adapter le protocole anesthésique en fonction de ceux-ci.
  • Tout animal est pesé de la façon la plus précise possible, afin d’adapter parfaitement les doses d’anesthésiant utilisées.
  • Pour les animaux présentant des risques particuliers et/ou pour les chirurgies les plus longues, un cathétérisme veineux, une intubation et un monitoring respiratoire sont pratiqués systématiquement.

Après anesthésie de votre animal, la zone chirurgicale est préparée de façon stérile avec de minimiser les risques d’infections.

Ainsi votre animal est tondu et nettoyé à l’endroit de la zone où la cicatrice sera présente.

Nous attachons un soin particulier à gérer systématiquement la douleur en injectant des antalgiques pendant et après les chirurgies. Ces produits potentialisent l’effet des anesthésiants et permettent d’en diminuer les doses.

De plus ils permettent un réveil beaucoup plus doux et une récupération plus rapide. Nous pouvons ainsi diminuer le temps d’hospitalisation et vous rendre votre compagnon plus rapidement (en général nos patients sont hospitalisés pour une seule journée et rendus le soir même de l’intervention)

Dans certains cas, l’animal est rendu sans pansement, une collerette est parfois fournie, et une simple antisepsie de la cicatrice est généralement nécessaire. Les points sont retirés 12 jours après la chirurgie. Dans certains cas, nous utilisons des points résorbables sur la peau ou intradermique, dispensant ainsi du retrait des points. Ils disparaissent seuls au bout de 3 à 4 semaines.

Dans la plupart des cas, nous prescrivons un traitement antalgique et/ou antibiotique lié à l’acte chirurgical.