Imagerie vétérinaire

Le service d’imagerie se compose de plusieurs examens possibles.

Radiographie numérique

Le patient est vigile pour la plupart des radiographies. Cependant, si votre animal présente une douleur préalable, la manipulation de la zone pour la radiographie peut nécessiter la tranquillisation ou l’anesthésie du patient. Les radiographies sont un élément important du diagnostic en cardiologie, en pneumologie, en gastroentérologie, en néphrologie et en orthopédie.

De nombreuses maladies vont nécessiter la prise de radiographies :

  • Thorax : toux, difficultés respiratoires, intolérance à l’effort, bruits respiratoires anormaux à l’auscultation, cardiopathie, masse costale ou de la paroi thoracique, bilan d’extension
  • Abdomen : douleur et distension abdominale, palpation d’une masse, vomissements aigus, hématurie, dysurie, gestation
  • Membres, bassin : fracture, boiterie, masse, dépistage de la dysplasie des coudes et des hanches
  • Colonne : trauma, spondylo-arthrose
  • Radiographies officielles pour la recherche de dysplasie des hanches et des coudes (radiographies sous anesthésie générale)

L’échographie est un outil de diagnostic très perfectionné, qui permet d’explorer l’intégralité des organes abdominaux (foie, rate, reins,…) et se révèle d’une aide diagnostique majeure chez les animaux domestiques. Elle permet ainsi l’examen des organes situés dans l’abdomen, le thorax mais également le cou, les articulations et le tissu sous-cutané.

Cet examen permet une excellente évaluation des organes. Des résultats de cet examen découlera l’indication d’éventuels autres examens à réaliser (ponctions, biopsies…) et le type de traitement à envisager. Des cytoponctions ou biopsies échoguidées sont souvent réalisées afin de préciser un diagnostic cytologique ou histologique et peuvent se faire sur animal vigil ou sédaté (dépendant de l’organe ponctionné ainsi que du caractère de l’animal).

Cet examen est indolore, sans danger et sans effet secondaire pour le patient. Il est réalisé sans anesthésie dans la plupart des cas. Cependant, une tranquilisation peut s’avérer nécessaire si l’animal est trop stressé et agité ou si un examen minutieux est nécessaire (recherche de shunt porto-systémiques, d’insulinome…). La tonte de la région à examiner est indispensable. Pendant l’échographie, votre animal sera couché sur un tapis en mousse.

Indications :

  • Abdomen : douleur ou distension abdominale, épanchement abdominal, troubles digestifs, troubles urinaires, polyuro-polydypsie, pertes vulvaires, gestation, suspicion de dysendocrinie
  • Thoracique : lors d’épanchement pleural, de masse médiastinale ou pleurale
  • Région cervicale : masse cervicale, thyroïde, nœuds lymphatiques, glandes salivaires
  • Tissu sous-cutané ou musculaire : recherche de corps étranger dans un abcès ou une fistule
  • Cérébrale par les fontanelles chez le chiot

L’échocardiographie permet d’évaluer le fonctionnement du muscle cardiaque par échographie. L’ensemble des coupes et des modes sont réalisés : examen bidimensionnel classique, mode Temps Mouvement, Doppler couleur, Doppler pulsé et continu. Cet examen permet d’établir le diagnostic une pathologie cardiaque, de donner un pronostic et de mettre en place d’un traitement adapté.

Indications :

  • Souffle chez un jeune animal
  • Difficultés respiratoires, essoufflement ou intolérance à l’effort
  • Toux, syncope chez le Chien
  • Thrombo-embolie aortique chez le chat
  • Epanchement pleural chez le chat
  • Epanchement péricardique
  • Cardiomégalie à la radiographie thoracique
  • Suivi d’une maladie cardiaque dans le but d’adapter le traitement
  • Détection précoce d’une pathologie cardiaque sur les animaux prédisposés ou reproducteurs
  • Bilan d’extension d’hémangiosarcome

Endoscopie des cavités nasales (Rhinoscopie)

Elle permet essentiellement de caractériser des affections des cavités nasales comme des polypes, des maladies fongiques, des tumeurs ou encore des corps étrangers comme les épillets qui peuvent être retirés grâce à une petite pince qui sort au bout de la fibre optique.

Endoscopie des voies respiratoires (Bronchoscopie)

Elle permet d’évaluer l’arbre respiratoire de l’oropharynx jusqu’aux bronches, en passant par la trachée et permet entre autre de réaliser des lavages broncho-alvéolaires ciblés.

Endoscopie des conduits auditifs (Otoscopie)

L’otoscopie permet d’explorer l’intégralité du conduit auditif externe mais également d’explorer l’oreille moyenne des animaux domestiques, ce qui peut notamment s’avérer indispensable pour réaliser des prélèvements ciblés dans le cadre d’otite moyenne bactérienne résistante par exemple.

Endoscopie digestive (Gastroscopie et/ou Coloscopie)

Elle permet d’explorer une grande partie du tractus digestif des animaux de compagnie et présente de très nombreuses indications.

La gastroscopie permet comme son nom l’indique de visualiser l’estomac mais également l’œsophage et le duodénum.

Elle présente de très nombreux avantages : elle permet notamment de retirer certains corps étrangers (os, jouets en plastique,…) sans avoir à opérer l’animal.

Elle permet également d’explorer de nombreuses affections comme les ulcères gastriques, les gastrites de manière générale, les œsophagites, les tumeurs gastriques,…

La coloscopie permet de visualiser le colon dans son ensemble et est indiquée notamment lors de colite sévère mais aussi de saignements en nature dans les selles par exemple.

Imagerie vétérinaire

Le service d’imagerie se compose de plusieurs examens possibles.

Le patient est vigile pour la plupart des radiographies. Cependant, si votre animal présente une douleur préalable, la manipulation de la zone pour la radiographie peut nécessiter la tranquillisation ou l’anesthésie du patient. Les radiographies sont un élément important du diagnostic en cardiologie, en pneumologie, en gastroentérologie, en néphrologie et en orthopédie.

De nombreuses maladies vont nécessiter la prise de radiographies :

  • Thorax : toux, difficultés respiratoires, intolérance à l’effort, bruits respiratoires anormaux à l’auscultation, cardiopathie, masse costale ou de la paroi thoracique, bilan d’extension
  • Abdomen : douleur et distension abdominale, palpation d’une masse, vomissements aigus, hématurie, dysurie, gestation
  • Membres, bassin : fracture, boiterie, masse, dépistage de la dysplasie des coudes et des hanches
  • Colonne : trauma, spondylo-arthrose
  • Radiographies officielles pour la recherche de dysplasie des hanches et des coudes (radiographies sous anesthésie générale)

L’échographie est un outil de diagnostic très perfectionné, qui permet d’explorer l’intégralité des organes abdominaux (foie, rate, reins,…) et se révèle d’une aide diagnostique majeure chez les animaux domestiques. Elle permet ainsi l’examen des organes situés dans l’abdomen, le thorax mais également le cou, les articulations et le tissu sous-cutané.

Cet examen permet une excellente évaluation des organes. Des résultats de cet examen découlera l’indication d’éventuels autres examens à réaliser (ponctions, biopsies…) et le type de traitement à envisager. Des cytoponctions ou biopsies échoguidées sont souvent réalisées afin de préciser un diagnostic cytologique ou histologique et peuvent se faire sur animal vigil ou sédaté (dépendant de l’organe ponctionné ainsi que du caractère de l’animal).

Cet examen est indolore, sans danger et sans effet secondaire pour le patient. Il est réalisé sans anesthésie dans la plupart des cas. Cependant, une tranquilisation peut s’avérer nécessaire si l’animal est trop stressé et agité ou si un examen minutieux est nécessaire (recherche de shunt porto-systémiques, d’insulinome…). La tonte de la région à examiner est indispensable. Pendant l’échographie, votre animal sera couché sur un tapis en mousse.

Indications :

  • Abdomen : douleur ou distension abdominale, épanchement abdominal, troubles digestifs, troubles urinaires, polyuro-polydypsie, pertes vulvaires, gestation, suspicion de dysendocrinie
  • Thoracique : lors d’épanchement pleural, de masse médiastinale ou pleurale
  • Région cervicale : masse cervicale, thyroïde, nœuds lymphatiques, glandes salivaires
  • Tissu sous-cutané ou musculaire : recherche de corps étranger dans un abcès ou une fistule
  • Cérébrale par les fontanelles chez le chiot

L’échocardiographie permet d’évaluer le fonctionnement du muscle cardiaque par échographie. L’ensemble des coupes et des modes sont réalisés : examen bidimensionnel classique, mode Temps Mouvement, Doppler couleur, Doppler pulsé et continu. Cet examen permet d’établir le diagnostic une pathologie cardiaque, de donner un pronostic et de mettre en place d’un traitement adapté.

Indications :

  • Souffle chez un jeune animal
  • Difficultés respiratoires, essoufflement ou intolérance à l’effort
  • Toux, syncope chez le Chien
  • Thrombo-embolie aortique chez le chat
  • Epanchement pleural chez le chat
  • Epanchement péricardique
  • Cardiomégalie à la radiographie thoracique
  • Suivi d’une maladie cardiaque dans le but d’adapter le traitement
  • Détection précoce d’une pathologie cardiaque sur les animaux prédisposés ou reproducteurs
  • Bilan d’extension d’hémangiosarcome

Endoscopie des cavités nasales (Rhinoscopie)

Elle permet essentiellement de caractériser des affections des cavités nasales comme des polypes, des maladies fongiques, des tumeurs ou encore des corps étrangers comme les épillets qui peuvent être retirés grâce à une petite pince qui sort au bout de la fibre optique.

Endoscopie des voies respiratoires (Bronchoscopie)

Elle permet d’évaluer l’arbre respiratoire de l’oropharynx jusqu’aux bronches, en passant par la trachée et permet entre autre de réaliser des lavages broncho-alvéolaires ciblés.

Endoscopie des conduits auditifs (Otoscopie)

L’otoscopie permet d’explorer l’intégralité du conduit auditif externe mais également d’explorer l’oreille moyenne des animaux domestiques, ce qui peut notamment s’avérer indispensable pour réaliser des prélèvements ciblés dans le cadre d’otite moyenne bactérienne résistante par exemple.

Endoscopie digestive (Gastroscopie et/ou Coloscopie)

Elle permet d’explorer une grande partie du tractus digestif des animaux de compagnie et présente de très nombreuses indications.

La gastroscopie permet comme son nom l’indique de visualiser l’estomac mais également l’œsophage et le duodénum.

Elle présente de très nombreux avantages : elle permet notamment de retirer certains corps étrangers (os, jouets en plastique,…) sans avoir à opérer l’animal.

Elle permet également d’explorer de nombreuses affections comme les ulcères gastriques, les gastrites de manière générale, les œsophagites, les tumeurs gastriques,…

La coloscopie permet de visualiser le colon dans son ensemble et est indiquée notamment lors de colite sévère mais aussi de saignements en nature dans les selles par exemple.